Enable Dark Mode!


Route 299. Le caribou montagnard de Gaspésie en images, par JC Lemay

LE DÉCLIN ET LES CAUSES [2]


Surprise surprise, le dérangement
par l’homme demeure aussi une raison importante du déclin de la population
gaspésienne. La présence des randonneurs dans son habitat perturbe ses
activités, évidemment, mais comment ? En fait, sachant que l’on est de plus en
plus présent, il passe plus de temps à surveiller, marcher et se déplacer qu’à
s’alimenter et accumuler des réserves pour survivre et se reproduire. Chaque
fois que l’on provoque un déplacement du caribou, cela représente une dépense
énergétique supplémentaire ET du temps perdu pour l’alimentation. Une pierre
deux (mauvais) coups. Attention ici le message n’est pas d’éviter de fréquenter
le Parc, mais bien de le faire respectueusement. Je crois encore fermement que
de détruire l’habitat de cette espèce est d’autant plus néfaste que de le
cohabiter.

Post date: January 27, 2018

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published.